En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Le restaurant scolaire

UNE BONNE ALIMENTATION POUR L'HIVER....

Par Céline LACOUR, publié le lundi 11 janvier 2021 16:43 - Mis à jour le lundi 11 janvier 2021 16:43
Anti-fatigue-anti-kilos-la-bonne-alimentation-de-l-hiver.jpg
Pour passer à travers les rhumes, les virus, la fatigue chronique, le moral en berne et , on mise sur une alimentation adaptée ! De quoi rester en pleine forme, et garder le sourire.

Face aux virus qui guettent, les manques en nutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments) nous rendent plus fragiles. Du coup, les rhumes dégénèrent et on enchaîne les petits maux sans parvenir à se remettre complètement. Omniprésentes dans la population pendant les mois d'hiver, les carences en vitamine D suffiraient, selon certains chercheurs, à expliquer les épidémies de grippe. 

Une étude internationale a aussi montré qu'une supplémentation en vitamine D réduisait l'incidence des infections respiratoires chez l'enfant.« Malheureusement, les apports journaliers recommandés officiellement sont loin d'être à la hauteur de nos besoins »,

Même chose pour le zinc, dont les déficits sont fréquents surtout chez les femmes, alors que cet oligo-élément participe à la synthèse des protéines constituant les globules blancs et les anticorps : il est très efficace notamment contre les virus du rhume, et doit être considéré comme « prioritaire » en hiver.

LE TOP 10 DES BONS ALIMENTS DANS SON PANIER

Les agrumes : flavonoïdes + vitamine C.

L'avocat : riches en bons gras et coupe-faim.

Les poissons gras : riches en oméga-3 bons pour le moral.

Les choux : immunité.

L'ail, l'oignon et l'échalote : antioxydants et anti-infectieux.

Les lentilles : bien pourvues en fer anti-fatigue et coupe-faim.

La banane : un coup de fouet physique et mental.

Les châtaignes : riches en minéraux et coupe-faim.

Pour la vitamine D, rien de mieux que des sardines ou maquereaux à l'huile d'olive. Pour les apports en zinc, consommez fruits de mer, coquillages, poissons mais aussi viande, volaille, jaune d'œuf et pain au levain (au contraire des levures, ce dernier permet de « libérer » les minéraux contenu dans les céréales).

Les produits de la ruche aident à protéger et soulager la gorge, en particulier le pollen frais ou surgelé (en boutiques bio ou sur Internet), ainsi que les miels d'eucalyptus, de thym ou de sapin. Idem pour la propolis, adoucissante, qu'on trouve en pots chez les fabricants de miel.

On chouchoute sa flore intestinale, indispensable à une bonne immunité : les bactéries qui la composent nous protègent, et l'intestin grêle secrète des anticorps puissants. Pour cela, on augmente sa consommation de probiotiques via des yaourts, du pain au levain, du chou de choucroute, des olives, des fromages fermentés (bleus). On ajoute des fruits et légumes qui apportent des prébiotiques, des sucres spécifiques comme l'inuline qui nourrissent ces bonnes bactéries (artichaut, ail, poireau, oignon, salade chicorée...).